Actualités

Toyota stoppe la vente de véhicule diesel en Europe

Le diesel n’a plus le vent en poupe sur le marché automobile européen. En France, d’après Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, il devrait totalement disparaitre d’ici 2040. En effet, les français délaissent le diesel au profit de l’essence sur le marché de l’occasion ou des véhicules neufs hybrides-électriques. 

L’an dernier, le constructeur a connu l’une des plus fortes progressions dans l’Europe grâce à l’engouement des européens autour des motorisations hybrides et électriques. Toyota est l’une des première alternative pour les automobilistes car ils ont la gamme hydrique-électrique la plus étendue.

C’est pour cela que le constructeur renonce à la vente de véhicule particulier diesel en Europe d’ici fin 2018. Les ventes de véhicules représentait que 10% l’année dernière et Toyota répond à ce changement de cap par une demande en augmentation des versions hybrides-électriques des principaux modèles de la gamme. 

Cependant, il faut noter que seront concernés uniquement les véhicules particuliers. Les véhicules utilitaires ou tout-terrain, cela s’explique puisque pour ses modèles-ci, le diesel “représente un réel besoin spécifique lié au couple moteur et à la capacité de charge”. 

Toyota veut continuer de développer sa gamme hydrique-électrique en proposant aux automobilistes “une seconde motorisation plus puissante associée à un moteur 2,0 litres”.

 

Source :